MANIFESTATIONS dans la Drôme SAMEDI 1er DÉCEMBRE :

Pas de transition écologique sans justice sociale !
jeudi 29 novembre 2018
par  Jean-Louis Mollard
popularité : 45%


Au delà de ses contradictions internes, le mouvement des gilets jaunes exprime une colère légitime face au mépris du gouvernement et au creusement des injustices accentué par des politiques à sens unique en faveur des plus riches.

Dans un contexte de cadeaux aux entreprises et d’austérité pour les salariés, les chômeurs et les retraités , en l’absence d’une réforme fiscale qui contribuerait à une meilleure répartition des richesses, les hausses de taxes, que le gouvernement instrumentalise au prétexte de l’écologie, ne peuvent que susciter le rejet de tous ceux à qui l’on réduit les moyens de vivre dignement.

Pour autant, le FSU ne cautionne pas les dérapages xénophobes, racistes ou homophobes de ceux qui cherchent à instrumentaliser la colère. Elle dénonce de même les tentatives de récupération du Patronat qui pratique l’amalgame entre taxes et cotisations sociales.

La FSU réaffirme qu’il ne saurait y avoir de transition écologique sans prise en compte de l’urgence sociale. Des mesures d’urgences, sociales et écologiques, doivent donc être prises rapidement :
- Une augmentation générale des salaires avec l’égalité salariale femmes-hommes, ainsi que des pensions, des indemnités chômage, des minimas sociaux et des allocations sociales sur la base d’un SMIC revalorisé
- La reconquête d’une sécurité sociale de haut niveau permettant d’assurer la continuité du salaire quelle que soit la situation : jeunes, retraité-e-s, privés d’emploi, malade, en formation...
- La réduction du temps de travail et la retraites à 60 ans à taux plein pour partager le travail entre tou-te-s
- L’interdiction des licenciements boursiers
- L’arrêt des suppressions de postes et des fermetures des services publics. La réouverture de services publics et sociaux de proximité pour répondre aux besoins des populations
- L’arrêt de la défiscalisation du kérosène dans le transport aérien. Le développement du ferroviaire pour les transports de marchandises et les transports collectifs
- L’arrêt des politiques centrées sur la voiture et le développement d’un réseau public, gratuit, de transports en commun accessible à tou-te-s et desservant l’ensemble du département
- Un aménagement équilibré du territoire qui passe par la lutte contre la concentration de l’activité sur les métropoles, véritables « territoires entreprises » au seul service des grands groupes donneurs d’ordres et de leurs actionnaires
- La suppression des taxes injustes comme celle sur le carburant ou la TVA qui pèsent beaucoup plus lourd sur les petits budgets que sur les gros et la remise en place de l’impôt sur la fortune (ISF)
- La suppression des cadeaux fiscaux et exonérations de cotisation des entreprises, pour le financement de la sécurité sociale, de l’assurance chômage, de l’assurance maladie, de la branche famille grâce aux cotisations sociales
- La mise en œuvre d’un plan de construction de logements sociaux et de rénovation écologique de l’habitat ac- cessible à tou-te-s
- Le soutien à une agriculture paysanne privilégiant les circuits courts et les productions bios pour permettre à toutes et tous l’accès à une alimentation de qualité ...

C’est pourquoi la FSU appelle à participer massivement aux MANIFESTATIONS prévues dans la Drôme ce Samedi 1er décembre :

Romans 10h 30 place Gailly

Montélimar 10 h devant Carrefour

Valence 14 h champ de Mars


Contact

FSU Drôme


Maison des Syndicats
17 rue Bizet
26000 VALENCE


Tél : 04 75 56 77 77
Mél : fsu26@fsu.fr

Agenda

 

2018

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois